Ruch

  • Ruch
  • Ruch
  • Ruch

Accueil du site > Histoire & géographie > Faisons connaissance

Faisons connaissance

Ruch fait partie du canton de Sauveterre-de-Guyenne et est rattachée administrativement à la sous-préfecture de Langon, la commune est cependant beaucoup plus tournée vers la vallée de la Dordogne et la ville de Castillon-la-Bataille.

C’est ainsi que depuis Janvier 2007, Ruch a rejoint la Communauté de Communes de Castillon-Pujols.

Elle est située à 50 kms de Bordeaux et à environ 30 kms de Langon, La Réole, Libourne, Saint Emilion et Sainte Foy-la-Grande.

D’une superficie importante par rapport aux communes de l’Entre—Deux-Mers (1449 hectares), la commune de Ruch est traversée par trois ruisseaux formant des vallées profondes : La Gamage en limite Ouest, Le Courbut traverse la commune d’Est en Ouest et L’Escouach en limite Nord. La commune est ainsi constituée de deux plateaux qui s’inclinent vers la Dordogne au nord.

Ruch compte aujourd’hui une population de 609 habitants, que l’on nomme ruchelaises et ruchelais.

Vers 1750 sont découverts des mosaïques, des médailles et des objets datant du haut Empire et du bas Empire. Certains noms des alentours permettent de penser qu’une villa gallo-romaine du poète Ausone est située à Ruch, ce qui pourrait expliquer le nom de "tour d’Ausone" donné au bâtiment servant aujourd’hui de Mairie.

La paroisse est créée assez tôt, comme l’atteste la construction de l’église Saint-Etienne dès le XIe siècle. Celle-ci dépend de l’abbaye de la Sauve-Majeure, mais s’oppose pendant plusieurs siècles à sa tutelle, si l’on en croit les procès et disputes qui séparent le curé et l’abbé.

Un prieuré bénédictin est établi sur la paroisse, dont les bâtiments de l’actuelle mairie, du XVe siècle, sont les vestiges.

Aujourd’hui, l’économie ruchelaise est principalement tournée vers le secteur viticole. Après les ravages du phylloxéra à la fin du XIXe siècle, le vignoble est reconstitué. L’activité viticole actuelle est dynamisée par la présence d’une cave coopérative et de plusieurs chais particuliers.

Si vous souhaitez en savoir plus sur notre village et notamment sur l’origine du nom Ruch, nous vous conseillons la lecture de l’article ci-dessous réalisé par Jean-Jacques BARDE.

PDF - 113.5 ko
Origine nom de RUCH


Site réalisé en SPIP pour l'AMRF